Travaux 7 principes pour une rénovation réussie

7 principes pour une rénovation réussie

0
renovation reussie

Pour rénover un bâtiment (maison, immeuble, bureau..) de manière éco-performante, il existe un ensemble de modalités d’actions. Rappelons cependant, qu’en amont de la rénovation, nous devons tous tendre vers des modes de vie plus sobres, moins énergivores.  A titre d’illustration, il semble peu pertinent de coller des panneaux photovoltaïques sur une maison ayant de toute façon une consommation d’électricité peu raisonnée (électroménager en classe F, lumières allumées sans nécessité…).

Pour une rénovation énergétique complète, les modalités d’action sont nombreuses. Rappelons qu’une étude thermique est nécessaire pour définir le bouquet de travaux adapté à votre maison, bureau…

1.Isolation parois opaques & vitrées

L’isolation thermique peut être renforcée, le recours à des menuiseries performantes (double vitrage peu émissif) est souvent nécessaire… Ce point est traditionnellement le seul pris en compte dans les rénovations classiques.

2.Étanchéification du bâtiment (perméabilité à l’air)

Pour que l’isolant joue son rôle, l’enveloppe doit être exempte de toute fuite d’air parasite (un pull plein de trous vous réchauffera peu même s’il est épais). Une bonne étanchéité à l’air est aussi nécessaire au bon fonctionnement des systèmes de ventilation.

3.Amélioration de la ventilation (ou mise en place)

Une maison bien isolée et étanche est très pertinente en termes de performance énergétique. Pour assurer un renouvellement de l’air adéquat et mesuré, le système de ventilation doit être amélioré : mise en place d’une VMC double flux…

4.Amélioration des systèmes de chauffage

Les 2 premières étapes ont pour rôle de diminuer les besoins en chauffage. Une fois amoindris, ces besoins peuvent nécessiter uniquement un chauffage d’appoint. Une occasion souvent utile pour quitter une chaudière au fioul pour un chauffage plus écologique (poêle à granulés…)

5.Economie de production d’eau chaude sanitaire

L’eau chaude sanitaire figure parmi les besoins incompressibles dans les habitations et parfois même dans les bureaux. Sans obligation, il est souvent intéressant d’avoir recours à des énergies renouvelables telles que les panneaux thermiques pour répondre à ce besoin.

6.Éclairage & autres consommations d’énergie domestique

L’énergie domestique est malheureusement le grand oublié du chantier de la rénovation énergétique.  Pourtant ces postes –  électroménager, audiovisuel, consommation informatique (ordinateurs et périphériques compris)… – ne vont pas toujours dans le sens de la maîtrise de l’énergie !

7.Consommation d’eau maîtrisée

Economiser l’eau doit avant tout s’inscrire dans une démarche individuelle et collective de sobriété (préférer les douches aux bains…). Pour aider cette démarche il existe des équipements économiseurs d’eau faciles à mettre en place et la possibilité d’installer un système de récupération d’eau de pluie.

Ces 7 principes sont une check liste hiérarchisée de rénovation énergétique qui permet de tendre vers une meilleure maîtrise de l’énergie dans le bâtiment. Chaque bâti est unique et c’est pour cela qu’une étude thermique approfondie est nécessaire pour définir précisément où sont les carences et les sources de déperditions.

Pour une démarche écologique complète, nous avons recours aux énergies renouvelables notamment pour l’eau chaude sanitaire (panneaux solaires thermiques). Quant aux autres matériaux utilisés, nous favorisons un recours  aux matériaux sains (isolation dite naturelle ou recyclée comme la ouate de cellulose) en provenance du marché local car ceci améliore en partie l’énergie grise des matériaux.

Rénover sa maison de manière efficace

Derrière les principes de la rénovation, il y a de véritables enjeux de maîtrise de l’énergie et de diminution des émissions de gaz à effet critiques dans le secteur du bâtiment.

Pour cela, la rénovation doit être complète et  intelligemment conçue pour ne pas détruire le gisement d’économies potentielles. Autrement dit, réaliser une rénovation énergétique partielle éliminent définitivement les possibilités d’économies plus globales.

L’étude thermique permet d’étudier précisément les pistes d’amélioration envisageables sur le bâtiment. Cette étude représente la première étape dont l’objectif est d’avoir une démarche globale de rénovation énergétique.

Saviez-vous que moins de 10% des rénovations réalisées atteignent un niveau de performance énergétique amélioré et en accord avec des objectifs d’amélioration préalablement fixés ? (ADEME / Observatoire permanent de l’amélioration énergétique du logement, résultats de la campagne 2007-8). La cause de cet échec ? Pour faire rénover leur maison,  les ménages n’ont pas encore le réflexe de faire appel à un professionnel capable de leur proposer un bouquet de travaux global mais ont plutôt recours à un artisan ou des entreprises spécialisées dans un seul corps de métier.